nl flag go to the original language article
This article has been translated by Artificial Intelligence (AI). The news agency is not responsible for the content of the translated article. The original was published by Belga.

Bruxelles – Les 18 États membres demandent à la prochaine Commission européenne de continuer à placer le principe d’égalité au coeur de ses priorités et de développer une nouvelle stratégie LGBTQI+ comportant des mesures ciblées, des indicateurs de performance et des ressources suffisantes. Ils souhaitent également qu’un commissaire soit spécifiquement chargé de la politique d’égalité, comme dans la Commission sortante.

Neuf États membres n’ont pas signé le texte. Il s’agit notamment de la Hongrie, de l’Italie, de la Bulgarie et de la Roumanie. Les pays concernés sont libres de décider de rejoindre plus tard ou non.

Un rapport de l’Agence européenne des droits fondamentaux a révélé cette semaine que davantage de personnes LGBTQI+ ont été ouvertes sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre au cours des cinq dernières années et que la discrimination à leur encontre diminue lentement. Cependant, l’agence a également constaté que le harcèlement, l’intimidation et les actes de violence physique contre les personnes LGBTQI+ sont en augmentation.