Paris – Des ONG défendant l’environnement affirment dans une lettre ouverte publiée lundi que « la nature n’est pas en conflit avec la capacité de notre société à prospérer » et dénoncent le « démantèlement des mesures vertes » dans l’UE.

« Certains politiciens dans les capitales européennes, et dans les institutions de l’UE à Bruxelles, accélèrent les crises de la nature et du climat, risquant les vies des personnes qu’ils représentent », mettent-elles en garde dans ce texte affiché sur leurs sites internet.

Ces dizaines d’ONG comme Les Amis de la Terre, BirdLife, Greenpeace, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) ou le WWF dénoncent également le blocage de la législation « restauration de la nature », texte-clé du Pacte vert européen, ou le fait que « des ministres de l’Agriculture menacent les nouvelles règles de l’UE destinées à lutter contre la déforestation dans le monde ».

Cet appel a été lancé à moins d’un mois de l’élection du Parlement européen qui se déroulera du 6 au 9 juin. (13.05.2024) 

La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à AFP.