Le Perthus (Pyrénées-Orientales, France) – Des agriculteurs espagnols, conduisant des dizaines de tracteurs, et leurs homologues français ont bloqué lundi en milieu de la matinée l’autoroute Montpellier-Barcelone qui traverse la frontière dans les Pyrénées orientales, à la hauteur du village du Perthus.

Ils entendaient réclamer une énergie moins chère et le respect des clauses miroirs (qui supposent d’imposer aux agriculteurs de pays tiers les mêmes normes environnementales que celles prévues en Europe).

Cette mobilisation a pour particularité de ne pas avoir été organisée par les syndicats agricoles traditionnels.

« Aujourd’hui, c’est un blocage historique qui ne s’est jamais fait en Europe », a dit à l’AFP Sébastien Barboteu, 41 ans, éleveur bovin dans la vallée frontalière du Vallespir (Pyrénées-Orientales) et porte-parole des agriculteurs français mobilisés.

« Avant, on +s’affrontait+, maintenant on s’allie, on a les mêmes problématiques », s’est-il réjoui.

Sept autres points de passage étaient bloqués lundi, de la Catalogne jusqu’au Pays basque. (03.06.2024)

La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à AFP.