Ukraine : l’UE durcit ses sanctions contre le Bélarus et cible la production de drones

Bruxelles – L’Union européenne a annoncé jeudi durcir ses sanctions contre le Bélarus en raison de son soutien à Moscou dans sa guerre en Ukraine, allongeant sa liste noire et restreignant les exportations, notamment pour les technologies destinées aux drones.

Ces nouvelles sanctions, entérinées à l’unanimité des Vingt-Sept, ont pour but de « garantir que les sanctions russes ne pourront pas être contournées via le Bélarus », en ciblant des biens et des technologies « hautement sensibles », a expliqué la Commission européenne.

Ainsi, elles renforcent l’interdiction d’y exporter des armes à feu et des munitions, ainsi que des composants et des technologies potentiellement destinés à l’aviation et à l’industrie spatiale, y compris pour fabriquer des drones. Dans ces domaines, il s’agissait pour l’UE d’aligner les sanctions contre le Bélarus sur le régime des sanctions européennes pesant sur la Russie.

L’UE va par ailleurs restreindre les exportations vers le Bélarus de biens et de technologies à double usage (civil et militaire) ainsi que de composants utilisés par la Russie pour livrer sa guerre : dispositifs à semi-conducteurs, circuits intégrés électroniques, équipements de fabrication et de test, composants optiques, etc.

Ces nouvelles sanctions demeurent en-deçà des préconisations du chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell, dont les propositions « restent sur la table » pour un durcissement ultérieur, a souligné la Commission. (3 août 2023)

Russie: l’UE juge « inacceptable » la condamnation « arbitraire » de Navalny

Bruxelles – L’UE a jugé « inacceptable » la condamnation vendredi de l’opposant russe Alexeï Navalny à 19 années de prison supplémentaires, dénonçant un verdict « aux motivations politiques » et appelant de nouveau à sa libération « immédiate et inconditionnelle ».

Un écran montre Alexei Navalny avant la lecture du verdict lors du procès pour « extrémisme » à huis clos dans la colonie pénitentiaire IK-6 de Melekhovo, à 250 km à l’est de Moscou, le 4 août 2023. (Photo Alexander NEMENOV / AFP)

A l’issue d’un « procès truqué », « cette condamnation arbitraire est une réponse à son courage de critiquer le régime du Kremlin », a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel, sur X (ex-Twitter). « L’UE condamne dans les termes les plus fermes (…) son arrestation, son procès et sa condamnation aux motivations politiques », a abondé le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, dans un communiqué. (4 août 2023)

TikTok modifie son fonctionnement pour s’adapter aux règles de l’UE

Bruxelles – Le réseau social chinois TikTok a annoncé vendredi modifier son fonctionnement, en permettant notamment de désactiver l’affichage automatique des contenus, afin de se conformer aux nouvelles règles de l’Union européenne (UE) qui entreront en vigueur fin août.


Cette photo prise le 26 avril 2023 à Toulouse, dans le sud-ouest de la France, montre un écran affichant le logo de la plateforme de médias sociaux Tiktok et le drapeau européen (Photo Lionel BONAVENTURE / AFP)

En vertu de la loi européenne sur les services numériques (DSA), les géants de l’internet devront se soumettre à des règles renforcées en matière de confidentialité des données, de protection des enfants, de désinformation et de discours de haine. 

Le commissaire européen Thierry Breton avait demandé mi-juillet à TikTok « d’accélérer » son travail pour respecter ces nouvelles règles: « A la fin du mois d’août, nous évaluerons si des changements réels et tangibles ont été apportés », avait-il prévenu.

TikTok, dont la maison-mère est le chinois ByteDance, offrira désormais la possibilité de désactiver les recommandations personnalisées de contenu – c’est-à-dire le flux automatique déterminé par algorithme selon les intérêts présumés de l’utilisateur, une fonctionnalité souvent jugée addictive.

A la place, les usagers localisés dans l’UE pourront choisir librement de consulter des vidéos populaires dans leur région ou dans d’autres zones du monde, a-t-il précisé dans un communiqué. 

Les autres modifications visent à faciliter le signalement des contenus illégaux par les utilisateurs et à interdire la publicité ciblée pour les jeunes âgés de 13 à 17 ans. 

TikTok assure par ailleurs qu’il se montrera plus transparent sur ses décisions de modération de contenu, fournissant davantage de détails sur les raisons pour lesquelles une vidéo a été retirée. (4 août 2023)

Niger: l’UE condamne « fermement » la suspension de France 24 et RFI

Bruxelles – L’Union européenne a jugé vendredi « inacceptable » la suspension de la diffusion des médias France 24 et RFI au Niger, et condamné « fermement » ces « violations aux libertés fondamentales ».

Radio France internationale (RFI) et la chaîne France 24 sont inaccessibles depuis jeudi au Niger, où un coup d’Etat militaire a renversé le président élu Mohamed Bazoum. « Cette mesure est une atteinte grave au droit à l’information et à la liberté d’expression », a indiqué une porte-parole de la Commission sur Twitter, rebaptisé « X ». (4 août 2023)

Cette compilation est une sélection éditoriale basée sur la couverture Europe de l’AFP. La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à l’AFP. Elle est publiée le lundi et le jeudi.