Climat : l’UE promet plus d’un milliard d’euros pour l’adaptation en Afrique

Charm el-Cheikh (Janub Sina, Egypte) – L’Union européenne et certains Etats membres vont verser ensemble plus d’un milliard d’euros pour aider l’Afrique à s’adapter au changement climatique, a annoncé mercredi le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans.

« Ensemble, l’Union européenne et quatre Etats membres – France, Allemagne, Pays-Bas et Danemark – vont fournir plus d’un milliard d’euros pour soutenir l’adaptation en Afrique », a-t-il annoncé lors de la COP27 en Egypte.

Cette initiative doit mobiliser des programmes d’adaptation nouveaux et existants, a précisé la Commission dans un communiqué, sans préciser quelle proportion était nouvelle.

Une partie de cet argent sera fléchée vers les pertes et préjudices déjà subis par le continent, a dit M. Timmermans.

 (16 novembre 2022)

La Serbie annonce un système de visas pour les Tunisiens et les Burundais

Belgrade – Le président serbe Aleksandar Vucic a annoncé mercredi que son pays imposait désormais des visas aux ressortissants de la Tunisie et du Burundi après des critiques de l’UE accusant Belgrade de contribuer à une hausse des arrivées de migrants par la route des Balkans.

Les pays de l’Union européenne ont reproché en octobre à la Serbie de servir de porte d’entrée vers l’UE à des migrants turcs, indiens, tunisiens, cubains et burundais, dispensés de visas jusque-là pour se rendre en Serbie.

Le président du pays des Balkans candidat à l’UE depuis 2012 avait promis que Belgrade alignerait sa politique des visas avec celle de l’UE « d’ici la fin de l’année » en commençant par la révocation des dispenses accordées aux Tunisiens, Burundais et Indiens. (16 novembre 2022)

Bruxelles veut élargir l’espace Schengen à la Bulgarie, la Croatie et la Roumanie

Bruxelles – La Commission européenne a de nouveau appelé mercredi les pays de l’UE à accepter l’intégration complète de la Bulgarie, de la Croatie et de la Roumanie dans l’espace Schengen, vaste zone de libre circulation permettant de voyager sans contrôles aux frontières.

La Commission demande au Conseil de l’UE, qui réunit les 27 Etats membres, de « prendre les décisions nécessaires sans plus de délai pour autoriser (ces trois pays) à participer pleinement à l’espace Schengen », selon un communiqué.

L’exécutif européen réclame cet élargissement de longue date, avec également le soutien du Parlement européen. Mais certains Etats membres réticents réclament des progrès en matière de lutte anti-corruption.

Les ministres de la Justice et de l’Intérieur de l’UE doivent procéder à un vote sur ce sujet lors d’une réunion prévue le 8 décembre. L’unanimité des 27 est nécessaire pour autoriser la levée des contrôles aux frontières avec ces trois pays. (16 novembre 2022)

Premières annonces pour la formation des forces ukrainiennes par l’UE

Bruxelles – Les ministres de la Défense de l’Allemagne et de l’Espagne ont annoncé mardi leurs projets de formation de milliers de militaires ukrainiens dans le cadre du programme de l’UE pour aider Kiev contre la Russie.

Des soldats ukrainiens tirent au canon automoteur français Caesar vers des positions russes sur le front dans la région du Donbass, dans l’Est de l’Ukraine, le 15 juin 2022. (Photo by ARIS MESSINIS / AFP)

L’Union européenne a lancé la plus grande mission d’entraînement militaire de son histoire qui vise à former et entrainer 15.000 soldats ukrainiens dans différents Etats membres.

« Dans moins de trois mois, cette mission sera opérationnelle », a souligné le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, à son arrivée à une réunion des ministres de la Défense à Bruxelles.

L’Allemagne prévoit de former 5.000 militaires dans « un large éventail de compétences », a annoncé la ministre allemande Christine Lambrecht.

Son homologue espagnole Margarita Robles a précisé que son pays formerait 400 soldats ukrainiens tous les deux mois, soit 2.400 par an, à Tolède.

La France avait annoncé en octobre l’entrainement de 2.000 militaires ukrainiens sur son territoire.

Le centre principal de la mission sera situé en Pologne. (15 novembre 2022)

Iran : l’UE sanctionne le ministre de l’Intérieur et une chaîne de télévision publique

Bruxelles – L’Union européenne a sanctionné lundi 29 responsables iraniens, dont le ministre de l’Intérieur, et la chaîne publique Press TV, accusée d’avoir diffusé « les aveux forcés » de détenus après la répression des manifestations engendrées par la mort de Mahsa Amini.

« Nous imposons aujourd’hui des sanctions supplémentaires aux responsables de la répression des manifestants iraniens », a annoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell après l’approbation de ces mesures par ses homologues des 27.

Le ministre iranien de l’Intérieur, Ahmad Vahidi, est accusé « de graves violations des droits de l’Homme » au cours de la répression des manifestations.

L’UE a également sanctionné les quatre membres de l’équipe qui a arrêté Masha Amini et le chef de la cyberpolice iranienne, Vahid Mohammad Naser Majid, pour « sa responsabilité dans l’arrestation arbitraire de personnes pour avoir exprimé en ligne des critiques à l’encontre du régime iranien ». (14 novembre 2022)

Cette compilation est une sélection éditoriale basée sur la couverture Europe de l’AFP. La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à l’AFP. Elle est publiée le lundi et le jeudi.