Scy-Chazelles (Est de la France) – Dans une lettre pastorale publiée à deux mois des élections du 9 juin, intitulée « Un souffle nouveau pour l’Europe », huit évêques allemands, belges, français et luxembourgeois appellent à « un renouveau de la construction européenne (…) mettant la solidarité et la place de l’homme au cœur de ce projet », a indiqué le diocèse de Metz (Est de la France) dans un communiqué.

« L’Union européenne court-elle le risque de disparaître si elle ne retrouve pas sa raison d’être ? », se demandent-ils.

« Ce qui paralyse aujourd’hui le vivre ensemble européen, c’est la crainte de la perte de contrôle des nations sur leur destin. Une crainte qui provoque le repli sur soi et la tension avec les autres », notent-ils dans la lettre consultée par l’AFP. Evoquant cette « crise nationaliste » et le chômage, ils déplorent des « incertitudes » engendrant « le populisme, qui est aussi la conséquence de la crise économique et qui critique le projet européen ».

La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à AFP.