Sao Paulo (Brésil – Le président français Emmanuel Macron a martelé mercredi au Brésil que l’accord commercial négocié entre l’Union européenne et le bloc sud-américain du Mercosur était un « très mauvais accord » et appelé à en construire « un nouveau ».

L’accord UE-Mercosur « tel qu’il est aujourd’hui négocié est un très mauvais accord, pour vous et pour nous », a-t-il dit à Sao Paulo (sud-est). 

« Dans cet accord il n’y a rien qui prend en compte le sujet de la biodiversité et du climat. Rien ! », a-t-il asséné devant un parterre d’hommes d’affaires brésiliens.

Le président français a appelé de ses vœux la conclusion d’un autre accord qui tienne compte des enjeux environnementaux pour l’UE comme pour le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay, Bolivie) : « un accord de nouvelle génération avec des clauses miroirs qui facilitera l’accès au marché européen de vos entreprises (…) et qui sera plus exigeant de part et d’autre avec nos agriculteurs, nos industriels », a-t-il dit.

La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à AFP.