Bruxelles – La Cour de justice de l’Union européenne a condamné jeudi la Hongrie à payer une somme forfaitaire de 200 millions d’euros et une astreinte d’un million d’euros par jour pour ne pas s’être mise en conformité avec le droit de l’UE en matière d’asile.

Saisie par la Commission européenne, elle constate que Budapest n’a pas exécuté un de ses arrêts, pris en décembre 2020, qui jugeait que la Hongrie « n’avait pas respecté les règles du droit de l’Union en matière, notamment, de procédures relatives à l’octroi de la protection internationale et au retour des ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier » et « ne les respecte toujours pas ».

Viktor Orban a aussitôt fustigé cette décision.

« L’amende de 200 millions d’euros plus 1 million d’euros par jour (!!!) pour avoir défendu les frontières de l’UE est scandaleuse et inacceptable », a-t-il réagi sur le réseau social X, ajoutant que « les migrants illégaux semblaient plus importants pour les bureaucrates de Bruxelles que leurs propres citoyens européens ». (13.06.2024)

La responsabilité éditoriale de cette publication incombe à AFP.